Le magazine du vélo de montagne (VTT)

Guide du débutant en Vélo Tout Terrain

par

14 commentaires

Debuter En Vtt
  1. Dresser l'état des lieux de votre pratique
  2. Où acheter votre matériel de VTT ?
  3. Quel VTT choisir ?
  4. Le jour de votre première sortie
  5. Comment tracer l'itinéraire d'une sortie de VTT ?
  6. Comment quantifier l'effort physique à produire en VTT ?
  7. Entraînement, comment progresser en VTT ?
  8. Ressources complémentaires
  9. Racontez nous vos débuts en VTT

Le VTT est un sport exigeant physiquement nécessitant du matériel qui peut rapidement devenir coûteux, mais il procure tellement de plaisir...

Si vous êtes tenté(e) par cette activité de plein air mais que vous ne savez pas par où commencer, alors cet article est fait pour vous aider.

Il vous aidera à prendre les bonnes décisions pour démarrer et vous donnera quelques conseils qui vous feront gagner du temps et peut être de l'argent.

Avant toute chose, vous devez savoir que ce dossier concerne une pratique sportive du VTT et non les promenades dominicales en famille.

Le VTT sportif ne se limite pas à des ballades en sous bois. Il permet de parcourir des terrains accidentés, avec de la pente et des obstacles techniques. Sauf exception, il n'est pas conseillé d'associer des enfants de moins de 10 - 12 ans à ces sorties, à moins qu'ils soient réellement à l'aise et qu'ils possèdent une expérience adaptée.

Dresser l'état des lieux

Tout d'abord, voici quelques questions que vous devez vous poser, même si elles vous paraissent évidentes. En fonction des réponses, vous aborderez le problème sous un angle différent.

  • Savez vous correctement faire du vélo ?
    Cela signifie pédaler en montée et en descente, freiner au bon moment, éviter des obstacles sans poser le pied à terre, rouler à vitesse soutenue sans guidonner, être à l'aise dans la circulation et surtout savoir passer les vitesses à bon escient (gestion plateaux + pignons, anticipation...). Bref, posséder les bases nécessaires à votre sécurité avant de vous aventurer en dehors des sentiers battus.
  • Avez vous des zones adaptées à la pratique du VTT à proximité de chez vous ?
    VTT signifie Vélo Tout Terrain, ou encore vélo de montagne si l'on traduit le terme anglo-saxon « Mountain Bike ».
    Cela implique donc d'avoir à proximité la campagne, des zones boisées ou montagneuses, bref, un terrain de jeu pour pratiquer ce sport. Si ce n'est pas le cas, vous devrez vous déplacer en train ou en voiture équipée d'un porte vélo, ce qui peut être un frein à votre pratique.
  • Possédez vous déjà tout ou partie du matériel ?
    L'équipement du vététiste sportif ne se limite pas à posséder un vélo. Pour pratiquer en sécurité, vous devez au minimum être équipé d'un casque adapté, de gants de vélo, d'un sac à dos pour emporter de la nourriture, d'une carte ou d'un GPS pour ne pas vous perdre ainsi que de l'outillage minimum pour réparer en cas de pépin mécanique.
  • Avez vous le temps de pratiquer le VTT ?
    Le vélo est un sport passionnant mais chronophage. Rapidement, en progressant, vous ferez des sorties de plus en plus longues qui peuvent prendre plusieurs heures, sans compter l'entretien du vélo (petite mécanique, nettoyage, rangement...). Assurez vous de disposer du temps nécessaire avant d'investir dans du matériel. Combien de VTT restent pendus au garage et ne voient jamais la lumière du jour ?
  • Avec qui allez vous rouler ?
    Avez vous des personnes dans votre entourage qui pratiquent cette activité ? Certes, il est tout à fait possible de rouler seul, mais c'est rapidement ennuyeux et beaucoup plus sympa de sortir à plusieurs. Vous aurez également l'avantage de la motivation mutuelle lors des baisses de régime. Si vous ne connaissez personne, recherchez s'il existe un club ou des groupes informels qui organisent des sorties près de chez vous.

Où acheter votre matériel de VTT ?

Magasin de vélo
Magasin de VTT (vélociste)

Nous partons du principe que vous ne possédez pas le matériel nécessaire. Nous vous conseillons vivement avant d'investir de réaliser quelques sorties avec du matériel de location. Ça vous permettra de tester des vélos de qualité et de vous faire une opinion concrète à moindre frais.

Dans tous les cas, commencez avec un équipement adapté à votre pratique (n'achetez pas un vélo de descente si c'est pour faire de la longue distance) et ne voyez pas trop grand. Vous allez progresser, vos besoins vont évoluer et vous devrez adapter votre matériel.

Pour acheter la panoplie du pilote, vous pouvez vous rendre chez un vélociste pour vous faire conseiller. Sachez que les professionnels possèdent souvent un parc de vélos de test et qu'ils pourront peut être vous faire essayer le modèle de VTT que vous envisagez d'acheter.

Essayer ne signifie pas faire un tour sur le parking, mais vous faire prêter un modèle de test pour la journée ou le week-end afin que vous puissiez faire une ou plusieurs sorties avec.

Vous pourrez vous faire une idée fiable de votre prochaine acquisition. Comme pour n'importe quel achat, consultez plusieurs professionnels, faites jouer la concurrence, négociez et renseignez vous un minimum au préalable sur internet.

Quel VTT choisir ?

La taille du cadre (S, M, L ou XL) doit être adaptée à votre morphologie. Vous devez impérativement essayer le vélo car il existe des modèles très différents : le confort et votre aisance en seraient affectés. La position du poste de pilotage doit vous convenir et vous devez vous sentir à l'aise immédiatement.

Un VTT inadapté ne serait pas agréable et il risquerait de vous causer bien des soucis (mal de dos, douleurs musculaires...). La maniabilité de votre machine est très différente d'un modèle à l'autre. Pour profiter pleinement de ce magnifique sport, il faut prendre quelques précautions.

En outre, un élément de première importance doit retenir votre attention : la qualité du freinage. Aujourd'hui, les freins à disque sont devenus la norme pour tout VTT dédié à la pratique sportive, veillez à choisir un modèle avec freins hydrauliques.

Faites vous conseiller et prenez le temps de la réflexion, nous ne le répéterons jamais assez.

Voici un article complet pour savoir comment choisir votre VTT.

Prêt(e) pour votre première sortie ?

Le grand jour est arrivé, votre nouveau compagnon est dans le garage et il vous attend pour vous procurer vos premières émotions de vététiste ?

Prenez le temps de choisir un itinéraire adapté à votre condition physique et à votre niveau technique, il en va de votre sécurité et de l'envie que vous aurez de remonter sur votre vélo après cette première sortie.

Privilégiez un lieu agréable et une météo clémente pour faire vos premières armes. Vos souvenirs n'en seront que meilleurs.

Pensez aussi à prendre un minimum de matériel technique pour réparer les pannes (crevaisons, déserrages intempestifs...) et apprenez à vous en servir. Ce n'est pas isolé au bord d'un chemin à la tombée de la nuit qu'il faut se poser la question de savoir comment remplacer une chambre à air.

Vous devez également prévoir de quoi boire et manger ainsi qu'une trousse de pharmacie pour les petits bobos. Comme tout sport de pleine nature, la pratique du VTT peut vous faire vivre des moments d'intense émotion, mais un minimum de précautions s'imposent.

Comment tracer l'itinéraire d'une sortie de VTT ?

Ne partez pas à l'aveuglette, à moins de connaitre parfaitement la géographie de votre secteur. Pour préparer au mieux vos sorties de VTT, je vous conseille par exemple d'utiliser un planificateur de parcours tel que Open Runner.

Vous pouvez sur ce site tracer des itinéraires sur des fonds de carte et obtenir la distance à parcourir ainsi que le dénivelé positif (appelé D+ en langage technique).

Tracé d'itinéraires VTT sur fond de carte
Capture d'écran issue du site Openrunner

Il est également possible d'imprimer les fonds de carte, de mémoriser vos tracés et surtout de télécharger le fichier .GPX pour l'intégrer dans votre GPS. Vous n'aurez alors plus qu'à suivre la trace.

Attention tout de même, sans expérience de la lecture des cartes et/ou de la région, il est difficile de tracer un itinéraire adapté aux débutants sur un tel logiciel.

Dans ce cas, je vous recommande plutôt de visiter un site de topos VTT qui propose des traces GPS, tels que Vttour ou Utagawa VTT.

Après avoir réalisé des sorties, les membres des différentes communautés mettent en ligne leurs itinéraires avec des commentaires détaillés sur les difficultés et les conditions rencontrées. Même s'il peut y avoir des erreurs et que vous devez faire preuve de discernement en toutes circonstances, vous aurez des informations précises sur votre parcours.

Comment quantifier l'effort physique à produire en VTT ?

En VTT, plus que la distance, il faut veiller au dénivelé positif (appelé D+ en langage technique) et à l'état des chemins que vous allez parcourir.

Le D+ est le cumul en mètres des ascensions de votre parcours et il ne faut pas être trop optimiste en vélo. 600 mètres de dénivelé positif sur une large piste roulante n'ont rien à voir avec 600 mètres de dénivelé positif dans un chemin étroit, boueux, raide et très technique (avec des marches, des racines...).

Soyez raisonnable, en particulier si vous n'avez pas une bonne condition physique liée à la pratique d'autres sports.

Par exemple, nous déconseillons à un débutant pour une première sortie de s'engager sur un itinéraire de plus de 15 kilomètres avec un dénivelé positif supérieur à 150 ou 200 mètres. Il faut aussi veiller à ce que le parcours ne présente pas de dangers et de difficultés techniques particulières.

Entraînement, comment progresser en VTT ?

En VTT, il faut distinguer 2 types de progression, comme dans de nombreux sports :

  • La progression de votre condition physique
    Vous pouvez également travailler vos capacités physiques avec d'autres activités que le vélo (par mauvais temps par exemple). La course à pied ou un travail cardio en salle de sport sont de très bons compléments.
  • La progression de votre niveau technique
    Cette fois-ci, pas le choix, il faut rouler pour progresser. Vous pouvez par exemple suivre un stage pour apprendre de manière accélérée, car ce sport est très technique et il y a un certain nombre de choses que vous ne pourrez pas inventer. Il existe néanmoins de nombreux tutoriels sur le net qui expliquent les règles élémentaires de pilotage (on parle de pilote en VTT).

Il n'est pas question ici de faire un cours détaillé sur l'entraînement du cyclo. Retenez simplement qu'il est communément admis (en simplifiant à l’extrême) que pour développer une qualité, il faut pratiquer au moins 2 fois par semaine et que pour entretenir cette même qualité, 1 fois par semaine suffit.

Si votre démarche va au delà de la simple balade et que vous rêvez d'avoir la caisse pour pouvoir faire de grosses bambées, vous savez ce qu'il vous reste à faire : sortir régulièrement et progressivement.

Deux choses également à savoir si vous voulez faire long feu en VTT :

  • Vous devez vous échauffer avant de produire des efforts importants
    Partez doucement, montez progressivement en rythme et redescendez doucement en intensité en fin de séance.
  • Vous devez vous étirer après une séance de sport
    Les muscles vivent l'effort comme une agression et en réponse, ils génèrent une hypertrophie. Pour conserver les propriétés élastiques de vos muscles, éviter les courbatures ou les blessures, vous devez vous étirer correctement après chaque sortie.

Ressources complémentaires

Librairie spécialisée avec conseils aux débutants :

  • Piloter son VTT
    Livre huit chapitres, vous découvrirez les techniques pour vous faire plaisir en toute sécurité quel que soit votre niveau.
    Un ouvrage bien écrit et illustré qui permet de faire le point sur votre niveau de pilotage. Idéal pour apprendre les bases techniques et progresser.
  • VTT : S'initier et progresser
    Les auteurs mettent leurs compétences respectives de champion au palmarès unique, journaliste spécialisé et médecin du sport au service d'un manuel exhaustif, résolument pratique et très accessible.
    Une revue de détails sur le VTT : le matériel, le pilotage, l'entraînement... et de très bons conseils.

Deux ouvrages indispensables pour commencer le VTT sportif dans les meilleures conditions et progresser rapidement.

Racontez nous vos débuts en VTT

Vous avez aimé cet article et il vous a aidé à y voir plus clair pour vos nouveaux projets ?

Vous pouvez le partager par email ou sur les réseaux sociaux, et nous raconter vos débuts en commentaires. Nous sommes là pour répondre à vos questions.