Le magazine du vélo de montagne (VTT)

Étude sur l'impact économique des épreuves sportives

par

Soyez le premier à commenter cet article

Etude Garoutade

Quand la renommée d'une épreuve sportive dépasse les frontières de sa région, elle se révèle porteuse de développement économique pour son territoire d’origine.

C'est le sens de l'étude réalisée autour de la Garoutade, un raid VTT hors norme qui se tient chaque année en février dans les Pyrénées-Orientales à Ille-sur-Têt.

Histoire de la Garoutade

Organisé depuis 17 ans, le raid est monté en puissance, en imposant aux participants sa propre évolution, notamment le passage à un seul circuit (66 km et près de 3000 de dénivelé positif) et la navigation au GPS (pour supprimer le balisage).

Découvrir la Garoutade en vidéo

Etude d'impact économique de la Garoutade

L’étude menée sur les inscriptions et sur la base d’une enquête qualitative (281 réponses exploitables) confirme que les passionnés sont capables de traverser une partie de la France, même pour un petit week-end.

Dans le détail, ce sont les grandes agglomérations qui fournissent le plus gros lot de « Garouteurs », Toulouse, Bordeaux, Montpellier et Paris en tête.

On apprend aussi que le camping est le lieu de résidence plébiscité par les participants à la Garoutade et que dans l'ensemble, ils sont environ 400 à prendre le départ chaque année. Les participants représentent des dizaines de milliers d’euros de chiffre d'affaires pour les commerces et les hébergements locaux (environ 40 000 € par édition, hors transports).

Une épreuve sportive aide au développement touristique de la région

Mais peut-être plus frappant encore sont les preuves de l’impact de la Garoutade sur les séjours ultérieurs des vététistes venus découvrir les Pyrénées-Orientales à cette occasion.

En effet, les trois quarts d’entre-eux reviennent rouler dans le département, soit avec d'autres riders pour des week-ends, soit en famille pour des vacances.

Plus d'infos sur justaboutvelo.com

Les résultats complets de l'étude sont en vente au prix de 150,00 € HT en avril, 190,00 € HT ensuite.