Le magazine du vélo de montagne (VTT)

Qui sont les Bike Patrol et quel est leur job ?

par

Soyez le premier à commenter cet article

Missions Des Bike Patrol

Il n'est point de bon bike park sans bons bike patrollers, car ces structures nécessitent un entretien constant pour conserver l'intérêt des riders.

Nous avons rencontré l'effectif des 2 Alpes à l'occasion des Crankworks 2013.

De nombreuses stations ont compris l'importance du VTT pour la saison d'été et la concurrence devient rude. Une bonne équipe de bike patrol est donc indispensable pour rester dans le coup.

Qui sont les bike patrol ?

Les bike patrol sont en charge du développement et de la maintenance des bike park, tant sur le plan technique (création de module ou de nouveaux tracés, balisage...) que relationnel avec les riders (accueil, retours d'expérience, prévention et sécurité...).

Leurs missions sont variables selon les stations et les moyens mis à leur disposition, mais globalement, leur rôle est trop souvent méconnus.

Vidéo de présentation des bike patrol des 2 Alpes

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les bike patrollers des 2 Alpes, avec qui nous avons passé une journée pour vous faire découvrir leur métier.

Présentation de l'équipe des 2 Alpes

La station compte en 2013 9 bike patrol : 1 chef de secteur, 2 chefs d'équipe et 6 bike patrol. Le groupe a été créé il y a 12 ans et il est à l'origine des premières pistes VTT du domaine.

Aux 2 Alpes, tous les bike patrol sont pisteurs secouristes l'hiver et ils connaissent parfaitement le domaine. Ils sont tous des secouristes expérimentés mais ils n'assurent pas les secours l'été, à la charge des pouvoirs publics (pompiers, PGHM, CRS) et gratuits (contrairement à l'hiver sur le domaine skiable). En revanche, ils ont l'expérience de la prévention, du balisage, de la pose de protections et de l'anticipation des risques.

Contrairement à d'autres stations, il ne sont pas forcément issus du milieu du VTT, ce qui ne les empêche pas après toutes ces années d'être parfaitement opérationnels sur le terrain.

Les missions des bike patrol

Leurs missions sont variées et diffèrentes selon les périodes de l'année.

Période d'ouverture du Bike Park des 2 Alpes
Période d'ouverture du Bike Park des 2 Alpes

Avant la saison d'été

  • Diagnostique du domaine après l'hiver ;
  • Remise en état des pistes ;
  • Mise en place du balisage et préparation à l'ouverture ;
  • Création de nouvelles pistes ;
  • Améliorations de certaines pistes anciennes (par exemple la piste de Venosc complètement revue pour son dixième anniversaire) ;

Pendant la saison

  • Entretien et amélioration du balisage des pistes ;
  • Accueil de la clientèle et collecte des retours des riders ;
  • Entretien quotidien des pistes (nettoyage, reshape...) ;

Après la saison

  • Remise en état immédiate des pistes avant l'arrivée de la neige pour accélérer la remise en service printanière ;
  • Travaux de maintenance importants ;

Enfin, les bike patrol travaillent en permanence à la création et à la fabrication de nouveaux modules, tous fabriqués en interne pour les 2 Alpes (ce qui n'est pas le cas de partout). C'est un travail énorme, physique et parfois ingrat en raison des intempéries hors saison, de la pente et des difficultés d'accès...

Déroulement d'une journée type

Aux 2 Alpes, les bike patrol commencent leur journée à 07h30 le matin et la terminent à 17h30 avec un roulement pour assurer les permanences et s'assurer d'avoir toujours du personnel disponible.

Les matinées, moins fréquentées par les riders, sont plutôt consacrées aux travaux d'entretien, souvent à la pelle et à a pioche, avec parfois des fermetures partielles de pistes.

Balisage dans le Bike Park des 2 Alpes
Balisage dans le Bike Park des 2 Alpes

L'après midi, ils patrouillent, vont au contact de la clientèle et recensent les tâches à planifier pour les jours suivants, en fonction de l'évolution de l'état des pistes et des conditions météorologiques.

Une profession qui gagne à être connue

Le métier de bike patroller est confidentiel et beaucoup de riders n'imaginent pas le travail qu'il y a derrière un beau bike park. C'est un véritable travail de forçat lorsqu'il s'agit d'aménager des pistes en altitude avec des moyens mécaniques limités.

Sans leur travail, c'est vous, riders, qui seriez condamnés à souffrir, obligés d'affronter chaque jour des dénivelés positifs conséquents pour avoir le plaisir de descendre sur des chemins non entretenus et non sécurisés.

Pensez y quand vous allez rider, et respectez leur travail.

Devenir Bike Patrol

Il y a plusieurs manières de devenir bike patrol, notamment via l'évolution interne au sein des stations, ce qui permet de travailler la majeure partie de l'année pour les salariés saisonniers, voire d'aboutir à des emplois permanents.

Mais depuis quelque temps, la profession commence à se structurer avec la création de formations spécialisées. Par exemple l'Institut de Formation du Vélo (IFV) qui propose de passer le CQP Pisteur VTT.

Vous avez aimé cet article ? Aidez nous à faire connaître le travail des bike patrol et partagez le sur les réseaux sociaux.